MATÉRIEL PÉDAGOGIQUE

Isabelle Didry est professeur de yoga et formatrice, elle a été co-fondatrice de Culture Yoga, école qu’elle a dirigé pendant 5 ans. Elle a formé une centaine de professeurs en yoga intégral.

Aujourd’hui, elle se spécialise dans les techniques de somatique et de yoga thérapie. Son objectif étant d’enseigner des routines simples et efficaces pour reconnaitre etlibérer les tensions accumulées pendant la journée et surtout pour donner envie de prendre du temps pour soi pour développer la conscience du corps.

 
 

PROTÉGER NOTRE COLONNE VERTÉBRALE

Le capital corps est irremplaçable. Nous devons prendre conscience que le temps que nous lui accordons est extrêmement précieux.
Le corps humain n’est pas fait pour rester assis pendant de longues périodes, souvent dans une mauvaise posture (dos arrondi, colonne en torsion toujours dans le même sens, poids du corps sur une fesse, mauvais placement des pieds au sol, épaules tournées…)
A la longue cela crée un stress, des contractions qui ne se décontractent plus. Cette contraction du corps et du dos en particulier peut devenir rapidement chronique, si nous prenons pas le temps de pratiquer des mouvements de détente musculaire conscients et répétés.

 

PROTÉGER NOTRE DOS

Parmi les rachialgies, les douleurs lombaires font partie des maux les plus fréquemment rapportés par les chirurgiens-dentistes. Elles apparaissent sous différentes formes : fibromyalgie, hernie discale, lumbago, arthrite dans le dos et sciatique quand la douleur gagne la jambe.
La majorité des douleurs ressenties au niveau du dos est d’origine mécanique, c’est pour cela que nous y répondons de manière mécanique par auto-ajustement. Découvrez en vidéo 3 postures qui dégagent l’amplitude articulaire de la colonne vertébrale et permettent un auto ajustement des disques lombaires.

 
 

PROTEGER NOTRE COU

Le cou possède une liberté de mouvement que le reste de la colonne, limité par la cage thoracique ou le bassin n’a pas. L’extrême souplesse du cou provient de la structure de ses articulations. Cependant le cou n’étant ni entouré, ni protégé, il est plus vulnérable lorsqu’il est soumis aux contraintes. Les cervicalgies les plus communes sont souvent provoquées par l’étirement excessif des ligaments occasionnés par nos contraintes posturales. C’est le cas si nous restons assis dans une mauvaise posture de façon prolongée.

 

 

PROTEGER NOS EPAULES

Chez le chirurgien-dentiste, le bras est une zone particulièrement sollicitée, dans un mouvement répété tout au long de la journée pouvant engendrer douleurs et ankyloses. Les épaules sont sujettes à l’inflammation car font l’objet de sollicitations importantes au cours des mouvements répétitifs effectuées quotidiennement. Pendant des heures, les articulations des bras sont tenus en tension et crispés inconsciemment par le travail minutieux et précis qu’impose ce métier. La répétition des mouvements génère des micro-traumatismes suivis de phénomènes d’usure au niveau des structures articulaires puis un risque de voir s’installer un enraidissement de l’articulation qui peut persister plusieurs mois avec beaucoup de douleurs.

 

POIGNETS ET MAINS

Chez le chirurgien-dentiste, les poignets et les mains sont des zones particulièrement sollicitées, dans un mouvement répété tout au long de la journée pouvant engendrer douleurs et ankyloses. Les poignets et les doigts sont le prolongement naturel du bras et lorsque une tension par exemple, s’installe au niveau de l’épaule que nous avons vu dans la capsule précédente, il n’est pas rare, de la voir diffuser dans tout le bras jusqu’à son extrémité ; les structures anatomiques ne sont pas isolées les unes des autres et le processus inflammatoire parcourt en général l’ensemble du système.

 

ENCHAINEMENT DES POSTURES

À travers cet enchainement de postures, vous permettez à l'ensemble de votre corps de réduire les tensions qui provoquent le stress.